Achat de médicaments en ligne : les précautions à prendre

L’achat de médicaments en ligne est une pratique de plus en plus courante. Simple, pratique, souvent moins chère, évitant de se déplacer et de prendre rendez-vous chez un médecin, c’est la solution que de plus en plus de personnes choisissent.

Mais il faut être très prudent, surtout avec les médicaments vendus sur ordonnance, car les pharmacies en ligne se multiplient et peu sont fiables et n’hésitent pas à envoyer des contrefaçons.

En France, cette pratique est très encadrée. C’est pourquoi de plus en plus de patients font le choix de commander leurs médicaments soumis à prescription médicale dans un pays européen.

Ce que dit la loi française

En France, la loi est très claire concernant la vente de médicaments en ligne. Tout d’abord, seuls les médicaments qui sont sans prescription médicale sont autorisés à la vente en ligne. Selon l’Agence du Médicament (ANSM), cette loi concerne plus de 4000 médicaments. Ceux-ci sont autorisés car ils ne nécessitent pas l’intervention d’un médecin que ce soit pour le diagnostic, l’initiation ou la surveillance.

En France, n’importe qui ne peut pas vendre de médicaments. Il faut tout d’abord que la pharmacie ait pignon sur rue. Il faut ensuite que le gérant de la pharmacie qui veut créer un site de vente en ligne de médicaments en demande l’autorisation à l’Agence Régionale de Santé. Il faut également avertir le Conseil de l’Ordre des pharmaciens.

Et en Europe ?

Acheter des médicaments en ligne, même sur ordonnance, est légal dans certains pays d’Europe mais les conditions de vente peuvent être différentes d’un pays à l’autre. Par exemple, le Royaume-Uni et les Pays-Bas autorisent la vente en ligne de tous les médicaments, même ceux qui sont soumis à une prescription médicale.

L’Allemagne, le Danemark, le Portugal ou la Suède autorisent la vente de tous les médicaments mais il faut toutefois que le site internet soit associé à une pharmacie physique.

La plupart des autres pays européens comme l’Irlande, l’Espagne, la Belgique ou encore la Finlande n’autorisent que la vente des médicaments sans ordonnance et le site doit être rattaché à une pharmacie physique comme c’est le cas en France.

Comment savoir si une pharmacie européenne est fiable ?

Comme nous venons de le voir, il est tout à fait possible depuis la France de commander un médicament qui est soumis à prescription médicale dans des pays comme le Royaume-Uni. C’est légal mais cela ne doit pas vous empêcher d’être prudent.

Pour être certain qu’une pharmacie en ligne est fiable et sérieuse et surtout, qu’elle n’envoie pas de contrefaçons, plusieurs solutions existent. Vous pouvez par exemple consulter un site tel que my-pharma.info qui a passé en revue les principales pharmacies en ligne.

Il est également conseillé de regarder les avis utilisateurs et les différents forums qui peuvent en apprendre beaucoup sur telle ou telle pharmacie en ligne. Si les avis négatifs sont nombreux, il faut fuir !

Il faut également savoir que certaines pharmacies en ligne européennes disposent d’un médecin qui est disponible pour prescrire un médicament mais également pour informer les patients sur tel ou tel traitement. Les pharmacies en ligne qui proposent ce type de service sont en général sérieuses. Surtout que ce médecin peut refuser de prescrire un médicament.

Il est important également de se méfier des pharmacies en ligne qui proposent des prix très bas comparés à la concurrence notamment. Dans ces cas-là, il s’agit souvent de contrefaçons.

Et pour finir, une pharmacie en ligne européenne agrée doit avoir un logo sur lequel vous pouvez cliquer. Celui-ci vous permet de vérifier si elle est homologuée par le Conseil Général Pharmaceutique du pays.

En résumé

L’achat de médicaments en ligne est autorisé en France pour les traitements qui sont en vente libre. Certains pays européens ont l’autorisation de vendre des médicaments qui ne sont normalement vendus que sur ordonnance mais il faut être prudent et bien choisir la pharmacie en ligne !

VN:F [1.9.22_1171]
Rating: 0.0/10 (0 votes cast)
This entry was posted in Uncategorized. Bookmark the permalink.