Les infirmières ont touché 1% de plus en 2016

Alors que la fonction d’infirmier diplômé d’Etat (IDE) est de moins en moins attractive, le démontre la baisse du nombre de candidats au diplôme, le salaire serait lui en légère hausse en 2016 par rapport à 2015.

Encore de légères disparités

Alors que le salaire moyen d’un infirmier diplômé d’Etat (IDE) était de 2198€ en 2015, celui-ci est passé à 2219€ brut. C’est ce que rapporte le baromètre Appel Medical des salaires de la santé dévoilé le 20 Avril 2017. Une hausse qui est généralisée, bien que l’on puisse toujours constater des disparités suivant le milieu d’exercice. Ainsi, on constate dans la fonction publique que le salaire moyen est de 2152€, alors que dans le secteur privé, les mêmes salariés touchent 2215€, moins encore que dans le secteur associatif où le salaire moyen est de 2294€ brut.

A noter que cette moyenne confronte plusieurs types d’infirmiers et, sans surprise, on retrouve les infirmiers anesthésistes diplômés d’Etat (IDEA) de nouveau en tête des mieux rémunérés. Ainsi, en 2016, ils ont connu une hausse de 2,4% de leur salaire, alors que celui des infirmiers de bloc opératoire diplômés d’État (IBODE) a baissé de 1,4%.

Les IDEA ont donc gagné pas moins de 3703€ dans le secteur public chaque mois en 2016, 3998€ dans le secteur privé et 4070€ brut dans le secteur associatif. Les IBODE eux, 3068€ dans le public, 3264€ dans le privé et 3360€ dans le milieu associatif. Alors qu’ils l’avaient espéré, la revalorisation des compétences des IBODE au travers de l’attribution d’actes exclusifs à la profession, n’a pas eu d’impact positif sur les salaires, bien au contraire.

Une profession de moins en moins attractive

Alors que chaque année nous pouvons voir de nombreuses manifestations où du personnel soignant se plein des conditions de travail et des salaires, il ne parait guère étonnant de voir aujourd’hui une baisse de l’attractivité de cette profession. L’augmentation des salaires jouera t-elle un rôle capable d’inverser les tendances ?

Ainsi, l’attractivité de la profession d’infirmier serait donc en baisse, c’est en tout cas ce qu’annonce Appel Medical. Effectivement, d’après les instituts de formation en soins infirmiers (IFSI), le nombre de candidats aux concours infirmiers serait en baisse au cours de l’année 2016 par rapport à la précédente. Cela est sans doute dû au manque de reconnaissance des Pouvoirs publics pour cette profession et sans aucun doute au fait que les nombreuses heures supplémentaires ne sont pas payées au moment où elles sont faites. Même si elles sont converties au moment du départ à la retraite, cela reste difficile tout au long de l’activité professionnelle.

VN:F [1.9.22_1171]
Rating: 0.0/10 (0 votes cast)
This entry was posted in Présentation du métier. Bookmark the permalink.