Devenir un infirmier libéral : les 4 étapes clés

Selon une étude publiée en avril 2015 par la Direction de la recherche, des études, de l’évaluation et des statistiques (Drees), il y aurait en France, un total de 109 925 infirmiers exerçant en libéral. Soit 17 % de la profession d’infirmier. Toutefois, devenir infirmier libéral est très différent, par rapport au fait d’exercer dans le milieu hospitalier. Voici donc un aperçu des étapes à franchir.

De quelle expérience professionnelle faut-il disposer ?

Pour pouvoir acquérir le statut d’infirmier libéral, il est nécessaire d’avoir effectué des études médicales, ou bien paramédicales, et d’être titulaire du diplôme français d’Etat infirmier (ou équivalent). De plus, pour s’installer en tant qu’infirmier libéral, il faut avoir effectué 24 mois d’exercices dans un milieu hospitalier, soit 3 200 heures de travail effectif. Si c’est pour des remplacements, il faut avoir une expérience de 18 mois d’exercice, soit 2 400 heures de travail effectif.

Il est obligatoire d’avoir acquis cette expérience professionnelle, au cours des six ans qui précédent la demande d’installation ou de remplacement. En sus, il faut acquérir cette expérience dans des établissements adéquats comme les hôpitaux, clinique, ou centre de soins. Car certaines activités peuvent ne pas être prises en compte. Par exemple, si vous avez acquis de l’expérience dans un laboratoire d’analyses médicales, une crèche, ou bien dans un établissement médico-social. Il faut donc se renseigner au préalable.

Effectuer les démarches administratives obligatoires

Ensuite, il faut effectuer toutes les démarches administratives pour pouvoir exercer légalement. À titre d’illustration, il est obligatoire d’être inscrit au Conseil de l’Ordre des Infirmiers. Ce pour obtenir votre carte professionnelle, ainsi qu’un caducée. Il faudra aussi avoir une adresse professionnelle et un local respectant les normes. En outre, vous aurez à contacter l’Agence Régionale de Santé de votre lieu d’activité pour vous enregistrer. Il faudra également choisir d’être conventionné ou non, à la Convention Nationale des Infirmiers.

Sans oublier le fait de déclarer votre activité d’infirmier libéral, au centre de formalité des entreprises ou CFE. Ce dernier est situé à l’URSSAF (Union pour le Recouvrement des cotisations de Sécurité Sociale et d’Allocations Familiales) de votre zone d’activité. De cette manière, on vous attribuera un numéro de SIRET et vous bénéficierez d’une couverture sociale, ainsi que d’un régime fiscal. En addition, dans le cadre de l’exercice libéral, vous devrez souscrire à un contrat de responsabilité civile professionnelle. Aussi, prenez votre temps pour vous informer et réaliser toutes les démarches nécessaires.

Avoir des relations et se créer un réseau

Pour faire face à la concurrence dans le libéral et trouver du travail, il est plus que recommandé de faire de son mieux pour se faire connaitre. En ce sens, il est essentiel de miser le relationnel. Le tout sans faire de la publicité, parce que c’est interdit pour les infirmiers libéraux. Il est plutôt conseillé de démarcher auprès des hôpitaux, cliniques, des médecins généralistes, ou encore des pharmacies. D’une part pour se présenter et d’autre part, pour les convaincre d’orienter leurs patients auprès de votre cabinet. Si ces derniers ont besoin de soins à domicile.

S’armer des outils adéquats

Si vous souhaitez travailler seul, de façon indépendante, il faut veiller à bien gérer votre activité et être attentif. Même, si vous bénéficiez d’une grande liberté dans votre organisation. Pour cela, vous est indispensable d’investir dans des outils et équipements adéquats. Tels qu’un logiciel de télétransmission, et un lecteur de carte vitale. Un logiciel de gestion infirmier peut s’avérer également très pratique, pour gagner du temps et être plus organisé pour certaines démarches. Comme les déclarations de soins, les factures, la comptabilité…

VN:F [1.9.22_1171]
Rating: 10.0/10 (1 vote cast)
Devenir un infirmier libéral : les 4 étapes clés, 10.0 out of 10 based on 1 rating
This entry was posted in Présentation du métier. Bookmark the permalink.