Les différentes spécialisations pour un infirmier

La grande majorité des infirmiers est employée dans les hôpitaux ou les cliniques, mais on trouve aussi des infirmiers dans des cabinets médicaux, dans les écoles, etc… Leur rôle est primordial. La principale tâche de l’infirmière est d’assister le patient de A à Z, c’est-à-dire du jour de son entrée à l’hôpital au jour de sa sortie.

L’infirmière effectue des tâches techniques comme l’administration de médicaments ou encore l’aide à l’alimentation, mais elle réalise aussi des actions très spécifiques qui lui sont demandés par le médecin traitant. Plus encore, l’infirmier est un véritable soutien psychologique au patient. Le métier d’infirmier est une vocation qui allie compétences techniques et empathie pour les gens en général. Il s’agit d’un métier passionnant.

infirmier hospitalLes conditions de travail et horaires diffèrent selon les lieux où les infirmiers exercent. Ainsi, ces horaires auront tendance à être beaucoup plus stables et moins contraignants pour un infirmier dans un cabinet médical par exemple.

Le poste d’infirmier ou d’infirmière est aujourd’hui très recherché en France. La demande ne cesse de croître, et ce dans tous les types d’établissements. De plus, les spécialisations sont un énorme atout dans la recherche d’un emploi infirmier et permettent des différences très intéressantes en termes de rémunérations.

Les perspectives de carrière pour un infirmier débutant sont très optimistes, que ce soit en termes d’évolution ou de progression.

Les spécialisations possibles pour un infirmier

On trouve de nombreuses spécialisations possibles dans le métier d’infirmier. Ainsi, il est possible de se spécialiser en anesthésie, en soins intensifs, en santé mentale, en santé publique, en cancérologie, en diabétologie, en obstétrique, en gérontologie, en gestion des services infirmiers, en enseignement, en recherche, etc…

On voit que le champ des spécialisations recouvert par les carrières d’infirmiers est très large : spécialisations techniques dans une discipline médicale, spécialisation en recherche, spécialisation administrative…

Chacun de ces univers possède ses propres spécificités. C’est en avançant dans sa carrière et en engrangeant de l’expérience que l’infirmière pourra décider la voie qui est la sienne pour continuer sa formation.

Le nombre d’infirmiers spécialisés est en constante augmentation en France depuis plus d’une dizaine d’années. Ainsi, environ 10% de l’effectif total des infirmiers possède une spécialisation. Parmi les spécialisations les plus prisées, on trouve la spécialisation en puériculture. Cette spécialisation s’obtient après un an de formation et est sanctionnée par un diplôme d’état.

On trouve aujourd’hui plus de 15 000 infirmières puéricultrices en France. Une autre spécialisation très prisée par les infirmiers et infirmières est la spécialisation en anesthésie. Cette formation est accessible après 2 ans d’exercice en tant qu’infirmier. Elle dure 2 années et est très valorisée tant la demande d’anesthésistes est forte aujourd’hui en France. Cet emploi infirmier est occupé par environ 10 000 personnes aujourd’hui.

Enfin, la dernière spécialisation, celle majoritairement choisie par les infirmiers, est celle d’infirmier de bloc opératoire diplômé d’état. Cette spécialisation s’obtient à l’issue d’une formation de 18 mois et est accessible aux infirmiers ayant déjà 2 ans d’expérience derrière eux.

This entry was posted in Informations pratiques, Présentation du métier. Bookmark the permalink.