Quelques chiffres sur la rémunération des infirmiers

La rémunération d’un infirmier en début de carrière dépendra du secteur dans lequel il opèrera. Il existe une grande disparité dans la composition du salaire tant au niveau des salaires des infirmiers que dans les conditions de travail selon qu’il soit agent du service public ou privé ou associatif ou en entreprise …

En général, la rémunération d’un infirmier en début de carrière avoisine les 1500 euros net mensuel, auxquels viendront s’ajouter différentes primes pour les personnes travaillant en milieu hospitalier. Ces hausses de la rémunération de base sont occasionnées par le travail de nuit ainsi que la présence le week-end, les jours fériés, obligatoire au sein d’un hôpital.

Les conditions de travail dans le secteur privé sont régies par les conventions collectives et en général, bien plus souples.

La rémunération d’un infirmier sera également impactée par les différentes spécialisations que propose la profession. Les postes nécessitant une plus grande technicité seront mieux rémunérés, comme les infirmiers en néonatalogie par exemple, où le salaire avoisinera les 1650 euros par mois, en début de carrière. Les infirmiers travaillant en gériatrie se verront accordé une hausse de dix points, équivalant à une hausse de salaire d’une cinquantaine d’euros, pour atteindre 1550 euros net mensuel. Cette augmentation est due au vieillissement de la population entraînant une demande importante de main d’œuvre et à pour objet d’inciter les jeunes gens à s’orienter dans ce secteur.

En fonction de l’ancienneté dans le poste d’infirmier, du mérite et également de la technicité des soins effectués, la rémunération d’un infirmier en fin de carrière avoisinera en salaire de base les 2564 euros net.

L’infirmier pourra aussi choisir de travailler en libéral, s’assurant une rémunération bien plus importante. L’infirmier pourra faire sa demande d’installation après 2 ans d’exercice en secteur hospitalier. Les salaires des infirmiers libéraux se situent entre 2000 et 2500 euros net par mois. Les conditions de travail sont toutefois totalement différentes car l’infirmier ayant fait ce choix ne sera pas régit par le code du travail. Il sera son propre patron et son salaire dépendra du temps passé à l’administration de soins puisque sa rémunération est forfaitaire et donc, payée à l’acte. Plus il travaillera, plus son salaire augmentera.

This entry was posted in Informations pratiques. Bookmark the permalink.