Les éléments à connaitre sur la greffe de cheveux

La perte de cheveux ne touche pas uniquement les hommes, mais les femmes également selon de nombreux coiffeurs.  Pour stopper définitivement la calvitie, il est désormais possible de réaliser un implant capillaire. Cette opération chirurgicale doit être réalisée par un spécialiste qualifié dans le domaine pour éviter les risques.

Comment se déroule une opération de greffe de cheveux ?

En matière de greffe de cheveux, les experts utilisent deux techniques, à savoir la technique FUE et la méthode de greffe de cheveux FUT. La première méthode consiste tout d’abord à prélever les bulbes un à un, à l’arrière du crâne, au moyen d’un petit foret chirurgical. Ils sont par la suite, réinsérés là où la chevelure est moins dense et moins résistante. Elle est généralement pratiquée sous anesthésie locale et dure entre 5 et 10 heures. Tout au long du processus, le patient est allongé ou assis et dans la plupart des cas, la zone doit être entièrement rasée. Après l’opération, l’individu ne ressentira rien, de plus les croûtes disparaissent après cinq jours.

Pour ce qui est de la seconde technique ou la bandelette, elle consiste à extraire à l’arrière du crâne, une bande d’un centimètre de largeur et de 12 à 24 cm de longueur. Ensuite, pour récupérer les bulbes qui seront réimplantés sur les zones dégarnies, il faut micro-couper la bande. Il faut compter en total 2 à 3 heures pour l’intervention. Près de 1500 implants qui donneront naissance à plus de 4000 cheveux au maximum seront prélevés durant ce procédé. Le processus est indolore, mais des petits tiraillements peuvent survenir dans les heures qui suivent. Des croûtes vont apparaître, mais disparaissent après une dizaine de jours. En guise d’exemple, découvrez les services de pose d’implant capillaire en tunisie.

L’intervention FUT est destinée aux personnes, dont la zone à réimplanter est large, tandis que la FUE concerne celles qui souffrent de cicatrisation et les jeunes de moins de 35 ans.

Quel centre choisir pour ce type d’intervention ?

Avant de se lancer dans l’implantation capillaire, il convient de bien sélectionner le centre où se faire opérer. Étant donné qu’il s’agit d’un acte strictement médical, il faut choisir un praticien qualifié dans le domaine. Toutefois, il n’est pas toujours aisé de se décider vu le nombre de cabinets qui fleurissent un peu partout. Ainsi, pour dénicher la perle rare il importe de vérifier les qualifications et les expériences professionnelles du spécialiste.

Il faut par la suite se renseigner sur les méthodes utilisées par le centre et bannir les établissements obsolètes. Pour profiter d’une opération « low-cost », notamment dans un pays autre que la France comme la Tunisie.

Afin de satisfaire au mieux les attentes du patient, de nombreux centres proposent des packages comprenant le voyage, l’hébergement et l’opération.

 

VN:F [1.9.22_1171]
Rating: 0.0/10 (0 votes cast)
This entry was posted in Informations pratiques. Bookmark the permalink.