Les évolutions de carrière possible pour une infirmière

Aujourd’hui, l’infirmière n’assiste plus seulement le médecin, elle a un rôle qui lui est propre, et elle peut choisir d’évoluer. Il existe alors différentes manières d’accomplir son changement professionnel vers un emploi d’infirmière plus spécialisée, ou plus haut gradé.

La spécialisation

De nombreuses spécialisations sont possibles à partir d’un poste d’infirmière. Il peut alors s’agir de la profession elle-même, selon le choix du métier :

  • Pour devenir puéricultrice, il faut passer le diplôme d’État de puéricultrice. L’entrée en école agréée se fait sur concours et la formation dure 1 an.
  • Pour devenir infirmière de bloc opératoire ou infirmière anesthésiste, deux années d’expérience sont nécessaires. Il suffit ensuite d’obtenir le diplôme visé, celui d’infirmier bloc opératoire diplômé d’État (IBODE), ou le diplôme d’État d’infirmier anesthésiste (IADE). Ces formations, accessibles sur concours, se déroulent sur 18 mois. La qualification IBODE est également accessible en VAE (validation des acquis de l’expérience).

La spécialisation peut aussi dépendre du lieu de travail. Le secteur hospitalier est le plus prisé, il regroupe de nombreux postes d’infirmières en maternité, centre pour personnes handicapées, maison de retraite, gériatrie, chirurgie, ou encore en centre de rééducation.

L’éventail des métiers s’étend davantage si l’on recherche un emploi dans le milieu extra-hospitalier ou le secteur privé. On trouve des postes d’infirmières en maison de convalescence, en établissement de cure, dans le secteur psychiatrique, la santé scolaire, ou bien la médecine du travail. Il est aussi envisageable de rejoindre l’armée ou d’effectuer des missions humanitaires pour des associations.

Il faut alors se renseigner auprès de l’organisme associatif que l’on souhaite rejoindre. Certains mettent en place une admission sur concours, d’autres demandent la constitution d’un dossier de candidature. Ils émettent également parfois des offres d’emploi infirmière en passant par des prestataires (sites emploi, agences d’intérim…) spécialisés dans le domaine médical.

Une autre solution consiste à s’installer en libéral, pour dispenser des soins en cabinet ou à domicile. Il est toutefois impératif d’avoir exercé au moins 3 ans en milieu hospitalier avant d’ouvrir un cabinet. Il s’agit là de devenir travailleur indépendant ou de monter une entreprise, c’est donc un investissement risqué.

L’évolution en grade

Quel que soit le domaine d’emploi de l’infirmière, l’accès à un grade supérieur est possible. La fonction suppose alors de nouvelles activités : management d’équipe, direction d’établissement, ou même enseignement en institut de formation en soin infirmier.

Le grade directement supérieur au poste d’infirmière est celui de cadre de santé. Il requiert 5 ans d’expérience et le passage d’un concours. L’entrée en institut de formation des cadres de santé se fait également sur concours, et la formation dure 1 an.

Le grade de directeur des soins infirmiers est ensuite accessible sur concours après 5 ans d’expérience en cadre de santé. Cette formation se déroule dans les mêmes conditions que la précédente, sur 1 an, avec concours d’entrée.

This entry was posted in Informations pratiques, Présentation du métier. Bookmark the permalink.