Le défibrillateur et les problèmes cardiaques

Dans le but de pallier les décès liés aux problèmes cardiaques, le défibrillateur est spécialement conçu pour être à portée de main de la population. Qu’est ce qu’on entend par fibrillation et quelle est la solution pour y faire face ?

On compte actuellement deux grandes familles de défibrillateur :

Le premier type est réservé exclusivement au personnel médical. Le deuxième type de défibrillateurs est en revanche accessible à tous les patients et aux entreprises et appartiennent à la famille des Défibrillateurs Automatisés Externes (DAE). Cette deuxième grande famille permet l’analyse automatique de l’activité du myocarde et décide par lui-même de libérer un choc ou non. Avant d’opter pour ce type de matériel médical, il est donc nécessaire d’en savoir davantage sur son usage et utilité.

La fibrillation et ses conséquences

Avant de définir le rôle du défibrillateur, donnons le temps de connaitre ce que c’est une fibrillation cardiaque. En France, la mort subite cardiaque ou l’arrêt cardiaque est la cause directe de près de 50 000 décès par an. La plus fréquente de ces morts subites porte le nom de la fibrillation ventriculaire. Le cœur d’un être humain est constitué de muscles. Ces derniers effectuent un mouvement de contraction avec un rythme régulier. Cette contraction du cœur peut atteindre d’environ 60 à 100 battements par minute. Ce mécanisme assure le transport de l’oxygène dans le corps à travers le sang et alimente tout l’organisme.  Les efforts, les maladies ou les accidents peuvent provoquer des contractions du cœur à un rythme irrégulier. Dans ce contexte, le cœur entre en fibrillation. Contraction désordonnée, manque de pompage du sang et diminution du taux d’oxygène, tous ces phénomènes induisent à l’abandon subit de la vie par la victime connue sous le nom de « arrêt cardiaque ».

Rôle du défibrillateur  (DAE) dans les prompts secours

Le défibrillateur est un appareil de petite taille ressemblant à un stimulateur cardiaque (pace maker)  et placé, comme lui, sous la peau. Afin d’éviter un arrêt cardiaque, le défibrillateur joue un rôle majeur dans les prompts secours. Lorsque le cœur se trouve en fibrillation, le geste de premier secours est de lui imposer de retrouver son battement normal en lui appliquant un courant électrique ou choc électrique. Cette action a pour but de réinitialiser correctement les signaux électriques des cellules cardiaques. Afin d’entreprendre cet exercice, le défibrillateur automatisé externe constitue un appareil de référence (DAE). Il suffit de placer deux électrodes sur le corps de la victime pour passer un courant afin d’atteindre le cœur. Ce traitement est connu sous le nom de défibrillation cardiaque. Après l’ouverture du dae, la manipulation de ce dernier est guidée par une voix. Cette voix donne les instructions adéquates sur chaque étape de la chaine de survie.

Enfin, en cas de doute sur l’utilisation d’un défibrillateur, il est conseillé de demandé l’avis d’un médecin ou d’une personne plus qualifiée dans le domaine médicale.

Pour se familiariser avec les défibrillateurs :

◦    DAE = « Défibrillateur Automatisé Externe »

◦    AED = « Automated External Defibrillator » (DAE en français)

◦    DEA = « Défibrillateur Entièrement Automatique »

◦    DSA = « Défibrillateur Semi-Automatique »

◦    DA  =« Défibrillateur Automatique » (sous-entendu DEA)

 

 

 

VN:F [1.9.22_1171]
Rating: 0.0/10 (0 votes cast)
This entry was posted in Informations pratiques. Bookmark the permalink.