Quelle alimentation durant sa grossesse ?

Sans perdre de vue les aliments autorisés ou pas, dans votre ventre, bébé a besoin de variété et d’équilibre. La période de gestation nécessite une quantité suffisante de glucides, protéines, lipides, etc.  Un peu de tout lui donnera un solide capital santé et lui permettra de bien grandir par la suite. Lors de vos repas, à vous de savoir, s’il vous faudra ou non modifier vos habitudes alimentaires.

Du choix des bons nutriments

Les sources de protéines se trouvent ailleurs que dans les volailles et les œufs. Les légumineuses, les graines comme le soja et les céréales complètes en contiennent également en quantité suffisante.

Certaines précautions s’imposent, comme ne pas manger de viande ou de poisson cru, et de les cuire suffisamment. De même, pour éviter les germes, la listériose et la toxoplasmose, il faudra prendre des précautions. On évitera les fruits de mer, les coquillages et les charcuteries, sans oublier la mayonnaise. Les fruits et les légumes seront lavés soigneusement. Respectez aussi la chaîne du froid.

Le calcium est indispensable pour le bon développement osseux de bébé, en renforçant sa portion de produits laitiers de 15 à 20 %. Ne pas consommer de fromages au lait cru, les persillés et ceux à croûte lavée et fleurie. Le lait, les yaourts, le fromage blanc en contiennent suffisamment. De même, il faudra faire attention aux dérivés du soja et à ses origines.

Les bons glucides aident à équilibrer son taux de glycémie dans le sang et de carburer les graisses. On fait en sorte de retrouver ces sucres lents 3 fois par jour dans son assiette, sous forme de : féculents, pommes de terre, haricots, lentilles, etc. De temps à autre, une sucrerie ou une pâtisserie est autorisée.

Contenu dans les oléagineux (noix, amandes…), l’apport des lipides est essentiel. Les acides et matières grasses sont indispensables pour la formation des organes (le cœur) et le système nerveux de bébé.

 

Et aussi …en mémento

On n’oublie pas : l’acide folique, le fer (l’anémie), le zinc et le magnésium.

alimentation santé grossesse

Pendant votre grossesse, essayez au maximum d’introduire des légumes verts et ceux feuillus.

Durant la préparation de vos menus, essayez au maximum d’introduire des légumes verts et ceux feuillus. Tout comme les graines, riches en folates, leur apport en acide folique (vitamine B9) permet d’éviter les maladies, les malformations du fœtus et les retards de croissance. A augmenter en début de grossesse.

Ingérer du magnésium permet d’éviter les crampes, le stress et la fatigue.

La vitamine D permet l’assimilation et la fixation du calcium. Alors, vive les doux rayons de soleil et les poissons gras (saumon, maquereaux, thon).

On retiendra qu’il n’existe pas de régime alimentaire particulier durant la grossesse. Comme le dit www.so-mam.com, Tout est question de modération et d’équilibre dans ses proportions. Enceinte ou pas, on veille à une bonne hygiène alimentaire !

VN:F [1.9.22_1171]
Rating: 0.0/10 (0 votes cast)
This entry was posted in Informations pratiques. Bookmark the permalink.