Le sans gluten simple tendance ou bon pour la santé ?

Pour certains la « mode » du sans gluten relève de notre société du bien-être à tout prix et non d’un problème de santé. Pourtant cette tendance préconisée depuis 10 ans par les naturopathes pour soigner des patients dont les malaises et douleurs étaient trop diffus pour être reconnus comme une « vraie » maladie persiste.

Les facultés de médecine reconnaissent d’ailleurs la maladie cœliaque mais l »évaluent à 1 % de la population seulement.

Le gluten : définition et problèmes de santé

Le gluten est constitué de deux protéines gliadines et glutélines qui se forment lors de l’hydratation et du pétrissage des céréales blé, orge, seigle, leurs formes archaïques et l’avoine dans une moindre mesure. La maladie cœliaque est une allergie caractérisée par des troubles de la digestion très invalidants.

Elle doit cependant être mise en évidence par un acte chirurgicale : la biopsie. Cette maladie nécessite l’éviction totale du gluten même si la réaction ne ressemble pas au gravissime œdème de quincke symptomatique d’allergies aux fruits à coque ou piqûres d’abeilles.

Pourquoi le nombre des adeptes du sans gluten augmente-t-il ?

Environnement aseptisé dans la petite enfance, pollution environnementale, pesticides, tous ces facteurs ont entraîné une hausse des allergies alimentaires depuis 10 ans et l’apparition d’une nouvelle hypersensibilité aux aliments appelée intolérance alimentaire.

Les réactions sont variées et surviennent entre 2 heures et 24 heures après l’ingestion. Elles vont des maux de têtes aux nausées et troubles digestifs.

Le régime sans gluten présente-t-il un intérêt pour tous ?

Supprimer un aliment et même plusieurs dans le cas du gluten puisqu’il est présent dans de nombreuses céréales peut présenter le risque d’une carence. Presque tout le monde connaît la phrase de Paracelse, médecin du XVIe siècle : « c’est la dose qui fait le poison ». Elle est valable en ce qui concerne l’alimentation.

Chaque organisme est différent et ne réagit probablement pas de la même manière en fonction de son hérédité et de son environnement. Supprimer les céréales ne devrait pas être automatique car ils contiennent de nombreux nutriments et surtout des fibres. En cas d’hypersensibilité, il conviendra de déterminer quels aliments supprimer.

VN:F [1.9.22_1171]
Rating: 0.0/10 (0 votes cast)
This entry was posted in Généralités. Bookmark the permalink.